démarre dans < span id = "pvs-autoplay-count" >5 secondes
Le courant électrique et la pile d’Alessandro Volta

Le courant électrique et la pile d’Alessandro Volta

2014 15m

Vers 1800, le physicien italien Alessandro Volta fait une découverte révolutionnaire : en faisant alterner pièces de cuivre et de de zinc, séparées par des morceaux de cuir imprégnés d’une solution de sel, il invente le premier appareil produisant un courant continu. Ce principe découvert par le grand précurseur de l’ère de l’électricité n’a pas beaucoup changé… Le comte Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta, né à Côme le 18 février 1745 et mort à Côme le 5 mars 1827, est un physicien italien. Il est connu pour ses travaux sur l’électricité et pour l’invention de la première pile électrique, appelée pile voltaïque. En 1774, il devient professeur de physique à l’école royale de Côme ; en 1775 il y met au point l’électrophore, première machine électrique à influence. Il étudie par ailleurs la composition du gaz des marais et isole, en 1776, le méthane. Il étudie la dilatation des gaz et perfectionne l’eudiomètre. Au début de l’année 1800, Volta présente, dans une lettre en français datée du 20 mars, adressée au président de la Royal Society, l’invention de la pile voltaïque qu’il a mise au point à la fin de l’année 1799 : un empilement de couples de disques zinc-cuivre en contact direct, chaque couple étant séparé du suivant par un morceau de tissu imbibé de saumure (eau salée). Il y souligne le fait que, lorsqu’on les sépare, la lame de cuivre prend une charge négative, et celle de zinc une charge positive. Le 7 novembre 1801, Volta présente sa pile devant l’Institut de France et y énonce la loi des tensions, ainsi que la valeur des tensions de contact des métaux classés par ordre d’électropositivité décroissante, du zinc à l’argent.

Genres / Catégories: Physique/chimie
Lecture
Mes annonces